Le COSTA RICA, un magnifique sanctuaire écologique

Rainette aux yeux rouges
Rainette aux yeux rouges
Hacienda AltaGracia, complexe de bien-être holistique au sud de la cordillère Talamanca
Hacienda AltaGracia, complexe de bien-être holistique au sud de la cordillère Talamanca

Le Costa Rica propose une immersion au cœur d’une nature sauvage des plus luxuriantes, dotée d’une grande biodiversité animale et végétale d'une richesse phénoménale.

Lagunes, mangroves, plages immaculées tantôt vibrantes au rythme du reggae, tantôt animées par la fièvre du surf, des volcans actifs aux lacs de cratère, des forêts tropicales sèches & humides dans lesquelles se dissimule une faune exceptionnelle, dont certaines espèces, tels le paresseux, la grenouille venimeuse, le quetzal sont de fiers ambassadeurs de royaume écologique.

SAN JOSE

Capitale du Costa Rica, San Jose est tout de même pourvu d’un certain charme, malgré qu’elle soit un passage obligé vers les autres régions. D’ailleurs, c’est le seul endroit du pays où vous pouvez voir son côté moderne et cosmopolite.

San Jose est la plus grande ville et le cœur économique du Costa Rica. Elle abrite plus d'un tiers de sa population.

Ses charmes se découvrent facilement à pied, tôt le matin, car ses principaux attraits touristiques se concentrent dans le centre-ville :

  • la Plaza de la Cultura, le Museo del Oro Precolombino, le Teatro Nacional, le Teatro Popular Melico Salazar pour ne nommer que ceux-ci ;
  • le Mercado Central, couvert & grouillant de gens dont les étals de nourriture, de café et de fleurs parfument les allées ;
  • le quartier à la mode Barrio Amon pour ses magnifiques demeures de style colonial et son ambiance animée le soir venu…

VALLÉE CENTRALE

La fertile Vallée centrale est entourée de volcans, renferme des forêts luxuriantes qui s'étendent en des champs verdoyants de San Ramon à l'ouest jusqu'à Paraiso à l'est, et possède des conditions parfaites pour les cultures et la production de certains des meilleurs cafés du monde. Alors que les plantations bordent une grande partie des terres de la vallée au nord de San José, les pentes luxuriantes et douces du volcan Poas (l’un des plus actifs du pays) caractérisent une région particulièrement prolifique connue sous le nom de vallée du café et abrite l'importante plantation familiale Doka Estate qui produit un café entièrement biologique.

L'emplacement de cette vallée à proximité de la capitale permet de s’adonner à de nombreuses activités, découvertes et excursions.

Le Parque Nacional Volcan Poas demeure le parc le plus visité du Costa Rica. Sa proximité avec San Jose (à 37 km au nord-ouest) n’est pas la seule raison qui motive ce choix. Le volcan Poas est l’un des plus actifs du pays et son attrait principal demeure son cratère principal qui fait 1,5 km de diamètre et d’une profondeur de 300 m. En son cœur, d’un lac aux eaux vertes acides et sulfureuses émanent des émissions de soufre & de pluies acides. Un centre d’interprétation et trois sentiers de randonnée pour tous niveaux parcourent les trois lacs de cratère aux environnements uniques et différents (dont les fameuses rives du lac Botos) et une forêt parsemée d’arbres majestueux.

Le volcan Poas est l'une des attractions naturelles les plus spectaculaires du Costa Rica.

Le Parque Nacional Braulio Carrillo bénéficie de sept zones variant de 36 à 2900 m d’altitude, allant de la forêt tropicale humide à la forêt pluvieuse. C’est donc dire qu’elle abrite une flore exceptionnelle. Le secteur Brava propose des sentiers de randonnée et des miradors aux points de vue magnifiques.

Le Parque Nacional Volcan Irazu est également très fréquenté (à 32km de Cartago) grâce à une route pavée qui rejoint directement le sommet du volcan où l’on retrouve trois cratères principaux. La route qui nous y conduit offre des vues spectaculaires sur des fermes au vert pâturage, des forêts de chênes.

À voir et à faire aux alentours :

  • Les Jardins de La Paz et ses cascades pourvus de sentiers avec observation des papillons & de nombreux animaux (en captivité) dont des félins, singes, serpents et grenouilles ;
  • Survoler en téléphérique ou en tyrolienne la canopée de la forêt tropicale humide tout en admirant sa faune et sa flore ;
  • Du rafting en eaux vives, rappel en rivière ;
  • Vélo, escalade…

Meilleur moment pour la région Centrale :

Les températures sont généralement autour de 290C à l’année.  Les mois entre décembre et mai sont les plus secs.

VALLÉE DU NORD

Les hautes terres centrales sont parsemées d'un certain nombre de forêts nuageuses et d'une biodiversité captivante. Caractérisée par des terres forestières à feuilles persistantes élevées et tropicales avec une humidité de 100%, la zone est donc presque toujours enveloppée de nuages ??et de brume.

Monteverde est la destination la plus renommée du pays pour les forêts nuageuses. Petite ville entourée par les réserves de Santa Elena et de Monteverde, elle est également très proche de la zone du volcan Arenal. Ici, vous pouvez faire de la randonnée le long des sentiers qui traversent ces copieux habitats de lichens, de mousses et d'orchidées, peuplés d'ocelots, de papillons, d'oiseaux parapluies et du Quetzal en voie de disparition.

D’ailleurs, certains touristes s’y rendent expressément pour tenter d’y observer l’insaisissable quetzal, au superbe plumage vert émeraude et bleu azur dont le mâle est pourvu de longues plumes caudales et d'une huppe. Pour ce faire, rendez-vous dans la Reserva Biologica Bosque Nuboso Monteverde, une forêt tropicale humide englobant six différents écosystèmes dont les paysages sont façonnés par les variations d’altitude qui va de 600 à 1842 m : des arbres immenses garnis de mousses & de lianes aux 420 espèces d’orchidées, on peut y observer plus de 400 espèces d’oiseaux et croiser ocelots, jaguars et le rarissime tapir de Baird.

Clin d’œil :

Pour observer le quetzal dans de meilleures conditions et accompagnés d’un guide local : le Centro Biologico Las Quebrada et le Parque Nacional Los Quetzales.

Activités :

  • Équitation;
  • Randonnée pédestre;
  • Parcours de sentiers et de ponts suspendus dans la forêt nuageuse ;
  • Parcours de tyrolienne qui survolent les forêts de nuages, les balançoires tarzan et même le saut à l'élastique ;
  • Observation des oiseaux;
  • Promenade nocturne avec un guide expérimenté pour découvrir la faune mystérieuse qui émerge la nuit.
  • Dégustation des meilleurs cafés et chocolats au monde tout en découvrant leurs histoires et cultures.

RÉGION D’ARENAL

Nulle part ailleurs au Costa Rica vous ne trouverez la proximité d'un volcan (toujours actif) et un lac – le plus grand du pays !

Avec ses 1 633 m d’altitude, le volcan Arenal s’impose à notre vue avec sa forme conique dont la tête est souvent dans les nuages. Entouré d'une riche forêt tropicale, d'une faune diversifiée et d'une multitude d'activités d'aventure.

Englobant plus de 120 kilomètres carrés, le Parque Nacional Volcan Arenal se trouve sur les rives sud du lac Arenal. La grande richesse de la diversité biologique et géologique de la région permet de s’adonner à de multiples activités, mais également d’observer les colibris, les tapirs, les quetzals et les cerfs qui sont quelques-uns des points forts de la région.

De même, nous proposons une gamme d'hôtels élégants et luxueux dans la région d'Arenal qui conviendront au type de vacances et aux normes exceptionnelles que vous recherchez.

Meilleur moment pour la région d’Arenal :

Les températures varient entre 21-270C tout au long de l’année et la saison sèche s’échelonne entre décembre et mai.

Expérimenter l'essence de la nature dans les eaux thermales du Tabacon Thermal Resort & Spa

Les clients du Tabacon Resort bénéficient d'un accès gratuit à l'expérience thermale pendant leur séjour. Cependant, si vous êtes dans la région uniquement pour la journée ou si vous séjournez dans un autre hôtel à Arenal, vous avez la possibilité de passer la journée dans les meilleures sources chaudes du Costa Rica avec une passe journalière.

Activités :

  • Sentiers de randonnée jusqu’au mirador et coulées de lave à la base du volcan dans le Parque Nacional Volcan Arenal;
  • Plonger dans les sources thermales ;
  • Faites une visite de la canopée, descente de rivière, du vélo… ;
  • De l'équitation dans la région de La Fortuna et d’Arenal ;
  • Observation des oiseaux, dont plusieurs espèces d’oiseaux aquatiques dans le Refugio Nacional de Vida Silvestre Cano Negro…

Clin d’œil : le quetzal fréquente les hautes forêts tropicales humides situées entre 1200 et 3 000 m d’altitude.

LA CÔTE CARAÏBE

S’étirant sur 212km entre le Nicaragua et le Panama, si on la compare avec la côte Pacifique qui est cinq fois plus longue, on y trouve un climat plus humide, un relief plus plat & marécageux et une distinction culturelle. L’origine antillaise d’une majorité de sa population lui confère une ambiance chaleureuse quand le reggae et le calypso se font entendre dans les bars et restaurants.

Certaines plages de réputation internationale sont fort populaires auprès des adeptes de surf, tandis que les amateurs d’étendues paradisiaques de sable blanc bordées de cocotiers y trouvent leur bonheur, au même titre que ses plages de sable noir volcanique.

Somme toute, la côte Caraïbe recèle de grands espaces sauvages. Sa faune & sa flore ne sont pas en reste de découvertes fantastiques.

TORTUGUERO

La région de Tortuguero se compose, en plus d’englober le Parque Nacional Tortuguero, d’un réseau dense et complexe de rivières, de ruisseaux, de lagunes d’eau douce et de canaux qui sillonnent à travers onze habitats différents de forêt tropicale, de marais et de plage où vivent des caïmans à lunettes et des tortues de rivière.

La meilleure façon de l’explorer demeure en bateau. Ce qui place Tortuguero au premier rang des régions à envisager de visiter si l’on désire observer une flore et une faune abondantes. Mais son accès difficile en décourage plus d’un, au grand bonheur des autres !

Le Parque Nacional Tortuguero compte une aire de protection de 19 000 hectares dans la partie terrestre et 52,265 hectares pour la partie marine, d’une diversité biologique extraordinaire, et occupent une grande partie du littoral nord-est et ne sont accessibles que par bateau ou par petit avion.

Et la principale attraction de cette réserve naturelle protégée, ce sont ses plages qui sont des zones de nidification célèbres de diverses tortues de mer, notamment des tortues vertes, qui sont en voie de disparition.

Tortuguero est également une zone humide vitale pour les Aras verts, les hérons, les perroquets, les toucans et les cormorans, pour n'en citer que quelques-uns. Les singes (araignées, hurleurs & capucins), les grenouilles venimeuses, les crocodiles, les paresseux, les papillons et, si vous avez de la chance, un jaguar, un tapir dauphin rose, lamantin, ne sont que quelques-unes des incroyables espèces sauvages de la jungle à surveiller.

Meilleur moment pour visiter TORTUGUERO :

C'est l'une des régions les plus pluvieuses (soit plus de 5 m par an) du Costa Rica, et même pendant la saison sèche, les averses de l'après-midi sont courantes. Février, mars et septembre sont les mois qui en reçoivent le moins. Le taux d’humidité est très élevé et la température moyenne annuelle est de 260C.

Nidification des tortues

La saison de nidification des tortues vertes et imbriquées s'étend de juillet à octobre avec un pic en août, et les tortues luths extrêmement rares et difficiles à voir, nichent de février à avril. Il est possible de voir des tortues individuelles à tout moment de l'année.

Activités :

  • Observation de la nidification des tortues ;
  • Des excursions avec guides naturalistes en canoë ou en kayak ;
  • La pêche sportive en mer et en rivière;
  • Randonnée pédestre sur les sentiers autoguidés…

PACUARE NATURE RESERVE

Cette réserve privée (800 ha) de forêt tropicale primaire s'étend entre les canaux de Tortuguero et les basses terres des Caraïbes. De plus, la rivière Pacuare a été reconnue par National Geographic comme l'un des 10 meilleurs endroits au monde pour son expérience fluviale, non seulement en raison de ses rapides bouillonnants, mais aussi en raison des paysages époustouflants qui bordent ses rives. Ses gorges escarpées et ses cascades sont bordées d’un paysage qui alterne tantôt de bananiers & de cocotier, tantôt d’un sous-bois dense qui abrite des singes hurleurs, des loutres de rivière et des hérons bleus.

Malgré qu’il soit excentré, Pacuare demeure incontestablement une retraite parfaite dans la forêt tropicale pour les amoureux de la nature, les amateurs de sensations fortes ou ceux qui recherchent simplement un peu d'isolement dans une nature sauvage.

Clin d’œil : Pacuare Reserve Ecology project international

Les 6 km de côte de la réserve de Pacuare sont l'un des sites de nidification les plus importants pour les tortues luths en voie de disparition dans le pays. La réserve de Pacuare est maintenant sous la direction d'Ecology Project International et est une organisation à but non lucratif. Tous les profits vont directement à la Réserve. Avec votre visite, vous soutenez directement leur travail en faveur des tortues et de toutes les autres espèces qui ont trouvé refuge dans la réserve.

  • De mars à juillet, chaque visiteur est invité à rejoindre l’équipe de la réserve qui les recense et à les assister de près au processus de nidification - une expérience inoubliable pour tous.
  • De juin à septembre, des milliers de bébés tortues luths éclosent - un autre grand spectacle de la nature à voir.

La réserve de Pacuare et les canaux environnants sont riches en faune, avec plus de 300 espèces d'animaux enregistrées, 3 espèces de singes, plus de 200 espèces d'oiseaux et des espèces plus rares telles que le jaguar et l'ocelot. Et elle a le net avantage d’être moins achalandée que le Parque Nacional Tortuguero.

Meilleur moment pour visiter la Pacuare Nature Reserve :

Les températures demeurent relativement constantes tout au long de l’année et les mois les moins pluvieux s’échelonnent de janvier à mai.

Activités :

  • Kayak de rivière, rafting ;
  • Enfoncez-vous au cœur de la forêt tropicale pour observer les paresseux, capucins, ocelots, iguanes, toucans et peut-être même un étonnant jaguar…

CAHUITA

Le village recèle d’un charme indéniable, avec ses quelques rues revêtues de sable, ses petits hôtels et restaurants sympathiques, ayant comme toile de fond, la mer des Caraïbes.

Pas très loin du village, faites un arrêt au sanctuaire pour les paresseux – Los Aviarios Sloth Sanctuary. – le tour guidé vous fait découvrir la vie fascinante de ce mammifère pratiquement toujours suspendu à l’envers dans les arbres et se déplaçant à une lenteur désarmante.

Le Parque Nacional Cahuita d’une superficie terrestre de 1 067 ha avec plus de 600 ha marins, englobe une superbe forêt tropicale humide ainsi que deux magnifiques plages de sable blanc.. Le récif de corail qu’il abrite est considéré comme le plus important du pays et l’un des seuls qui soient matures :

  • 35 espèces de coraux, 123 espèces de poissons, 44 espèces de crustacés, 140 de mollusques et 128 d’algues.
  • Un sentier de 7km révèle toute la splendeur de sa faune et sa flore ;
  • Plongée sous-marine et en apnée ;

PUERTO VIEJO DE TALAMANCA

À un peu moins d'une heure au sud-est de Limón, Puerto Viejo de Talamanca est parsemée de petits hôtels et de bars le long d’une plage de sable blanc qui dégage une ambiance jeune et calme ou tout grouille au son du reggae. À l’ouest, les amateurs de calme trouvent leur bonheur sur la Playa Negra (sable noir). Si vous n’avez pas l’occasion de faire des randonnées dans la jungle pour observer la faune, le Finca Isla Botanical Garden est un endroit fantastique pour observer de minuscules grenouilles venimeuses très colorées, des paresseux et un grand nombre d’oiseaux.

Les eaux sont généralement calmes et cristallines, à l'exception des vagues de surf parfaites au large de la plage de Salsa Brava, au sud-est de Puerto Viejo. Vers le sud, à l’entrée du village de Manzanillo, l’on retrouve le Refugio Nacional de Vida Silvestre Gandoca-Manzanillo, qui s’étend entre Puerto Limon et Sixaola, ville frontière avec le Panama. Ce refuge mixte protège 5 000 ha de terres et presque 4 500 ha marins :

  • Récifs de corail, marais d’huîtres, mangrove champs et une dense forêt tropicale humide et des plages de sable blanc bordées de cocotiers
  • Des aigles, pélicans, toucans, singes hurleurs et capucins, des paresseux, caïmans, tapirs et crocodiles
  • Quatre espèces de tortues dont l’impressionnante tortue luth qui vient pondre ses œufs entre mars et juillet.

Activités :

  • Plongez ou faites du snorkeling dans les récifs coralliens du parc national de Cahuita ;
  • Promenez-vous dans le refuge Gandoco-Manzanillo pour une excellente observation des oiseaux et des crocodiles ;
  • Visitez le Jaguar Rescue Center Observation des tortues de mer ;
  • Visite des bars de plage ;
  • Cyclisme ;
  • Excursions d'une journée aux récifs coralliens de Bocas del Toro (Panama) ;
  • Visites de fermes de chocolat locales et visites culturelles pour voir les aborigènes ;
  • Pêche sportive (voilier et marlin)

GUANACASTE & PÉNINSULE DE NICOYA

Le Guanacaste s'étend depuis la frontière sud du Nicaragua jusqu'à devenir la péninsule de Nicoya, avec un chapelet de plage autour de Tamarindo qui divise plus ou moins les deux régions. Des parcs nationaux & des réserves biologiques avec une nature exubérante, un climat sec et constant, de superbes spots de surf et des plages de sable immaculées, une atmosphère ultra-détendue sont les caractéristiques de cette côte Pacifique septentrionale du Costa Rica.

Le temps sec et chaud du Guanacaste attire les visiteurs vers ses plages de sable blanc, la faune du parc national Rincón de la Vieja à proximité, la plage branchée de Conchal et l'isolement idyllique de Playa Potrero.

Le Parque Nacional Rincon de la Vieja s’étend à 25km au nord-est de Liberia et se divise en deux secteurs divisés par 8km : Las Pailas et Santa Maria. Il est considéré comme l’un des plus beaux du pays et a tout pour plaire tant aux amateurs de randonnée que les amoureux de la nature :

  • Paysages magnifiques grâce à ses différentes altitudes variant entre 600 & 2 000m qui favorisent une flore diversifiée ;
  • Points de vue époustouflants sur le majestueux volcan Rincon (1 895m) aux neuf cratères ;
  • Une trentaine de rivières, chutes spectaculaires, bassins d’eau qui invite è la baignade ;
  • Des eaux thermales sulfureuses aux vertus médicinales.

Ses différentes altitudes (qui vont de 600 à 2 000 m) favorisent une flore des plus diversifiées :

  • Forêt sèche entre 600 et 1 200 m d’altitude
  • Forêt humide entre 1 200 et 1 400 m d’altitude
  • Arbustes et tapis de mousse

Le Parque Nacional Santa Rosa a un milieu naturel fort varié qui regroupe plus de dix habitats distincts : ses forêts tropicales ont une zone très sèche et une autre de grande humidité. Il est divisé en deux zones (Santa Rosa & Murcielago) et possède le rare avantage d’offrir tout à la fois la mer, la plage, la plaine, mangrove, montagne et un volet historique .

  • Le parc doit son nom à la bataille qui se déroula à l'hacienda Santa Rosa le 26 mars 1856. Le musée qui possède une collection d’objets associés aux us et coutumes des sabaneros ainsi qu’une exposition commémorant la bataille de l’Hacienda Santa Rosa.
  • Une faune étonnante : 115 espèces de mammifères, 250 espèces d’oiseaux, une centaine d’espèces d’amphibiens & autres reptiles, et ce, sans compter le nombre d’espèces d’insectes.
  • Les plages de Playa Naranjo (l’un des meilleurs spots de surf au monde) et Playa Nancite sont considérées comme les deux lieux les plus importants au monde pour la nidification des tortues de Ridley, tandis que le sable gris de Naranjo est l’un des meilleurs spots de surf du monde. 

Activités:

  • Excursion dans la canopée ;
  • Observation des oiseaux;
  • Randonnée pédestre
  • Surf;
  • Vélo de montagne
  • Équitation

 PÉNINSULE DE NICOYA

Séparée du continent par le golfe de Nicoya et l'estuaire Tempisque et s’étendant sur plus de 100 km, le littoral de la péninsule de Nicoya, dramatiquement sculpté, est parsemé de petites baies, criques, villages et plages immaculées cachées où la nature, la mer, les locaux et les voyageurs se mélangent amicalement dans un style ‘pura vida’ qui ici, est une seconde nature !

Playa Grande est partie intégrante du Parque Nacional Marino Las Baulas depuis 1990. Le littoral immaculé et les eaux cristallines de Playa Grande en font l'une des plus belles plages de Guanacaste. Elle est ouverte au public qu'en journée et hautement protégée après 18h00 pour aider à protéger les sites de nidification des tortues luths. Entre octobre et février, les tortues viennent y pondre leurs œufs pendant la nuit. Playa Grande est considérée comme le site de nidification le plus important de ces tortues, et les habitants sont fiers de protéger ce secteur pour ces créatures massives.

Clin d’œil :

Saviez-vous qu’à titre d’être la plus grande des tortues marines, les tortues luths peuvent mesurer jusqu'à 2,2 mètres et peser jusqu'à 700 kg !

De Tamarindo à Santa Teresa et Malpais s’éparpillent des villas, de petits hôtels, des cabanes de surf & des écoles, des studios d'artistes, des restaurants convenant à toutes les bourses et des bars de plage où les DJ font vibrer aux rythmes de salsa, soca et calypso. L’ambiance détendue ressentie et le rythme de vie paisible est tout simplement l’héritage des deux dernières décennies qui a vu débarquer des nomades arrivant de partout et qui se sont réunis pour créer une communauté d'avant-gardistes amoureux de la nature.

Il y a aussi une forte culture du surf grâce aux incroyables breaks de Santa Teresa. Les sports nautiques sont considérables ici et de nombreux surfeurs la considèrent comme le meilleur endroit pour surfer au monde.

Passionnés d’ornithologie & d’aventures

Le Parque Nacional Palo Verde est «le» parc pour l'ornithologue passionné. Abritant plus de douze habitats naturels distincts, le parc accueille pas moins de 300 espèces d'oiseaux différentes terrestres et aquatiques : toucan, canard siffleur, aigrette, jabiru…et bien d'autres dont le très rare ara écarlate ! Faites une excursion en bateau sur le Rio Tempisque pour voir des crocodiles et visitez la célèbre colonie de nidification d'Isla Parajos avec sa colonie de hérons bihoreaux !

Le Parque Nacional Barra Honda propose une véritable aventure en vous faisant découvrir une grotte de 62 m de profondeur – Terciopelo – dans la montagne de Barra Honda.

Meilleur moment pour visiter la Péninsule de Nicoya :

C’est l'une des rares régions à avoir un temps magnifique toute l'année.

  • La saison sèche va de décembre à avril ;
  • La saison des pluies s'étend de mai à novembre, idéale pour les amoureux de la nature qui souhaitent voir la végétation s'épanouir.

Activités :

  • Surf pour tous les niveaux (bien choisir sa plage) - Santa Teresa, Avellanas, Negra, Langosta et Grande ;
  • Plongée sous-marine et apnée - Isla Tortuga & Cabo Blanco Island ;
  • Croisière en catamaran ;
  • Pêche en haute mer ;
  • Ponte des tortues luths sur la Playa Grande entre octobre et février ;
  • Un circuit de 11 km dans la canopée à Nosara, un second à Montezuma (baignade possible) et un parcours d’arbre en arbre éducatif à Samara ;
  • Golf à Playa Conchal, à l’Hacienda Pinilla, Playa Tambor ;
  • Équitation ;
  • Refugio Nacional de Fauna Silvestre de Ostional pour la ponte des tortues de Ridley (le plus important au monde pour cette espèce) entre juillet et novembre, tortues luths et tortues vertes du Pacifique, singes capucins et hurleurs, iguanes, coatis crabes et plus de 100 espèces d’oiseaux ;
  • Visites de la Reserva Natural Absoluta Cabo Blanco & du Refugio de Fauna Silvestre Curu pour de belles randonnées pédestres…

Choisir la péninsule de Nicoya comme destination évasion, c’est opter pour des plages vierges à couper le souffle, des forêts sauvages et une culture du surf dans des bourgades de bord de mer. D’ailleurs, la péninsule de Nicoya est réputée pour être l'une des cinq zones bleues du monde en raison de l'espérance de vie plus longue qui y règne !

MANUEL ANTONIO

Avec son accessibilité depuis la capitale sur la côte centrale du Pacifique (à 4 hrs de route de San Jose), son parc national qui est le deuxième parc le plus fréquenté du Costa Rica, sa forêt tropicale protégée de 683 ha, sa réserve marine de 55 000 ha, cinq magnifiques plages et sa gamme d’hébergements de luxe, Manuel Antonio est l'une des destinations les plus populaires du Costa Rica.

Considéré comme une quasi-station balnéaire, le gouvernement en pratiquant une gestion saine de son développement et de son achalandage, a tout de même réussi à lui conserver un charme indéniable offrant beaucoup de tranquillité pour ceux qui cherchent à se détendre, de nombreuses activités d'aventure pour les amateurs de sensations fortes et une faune abondante pour les amoureux de la nature.

La forêt abrite des paresseux, des iguanes, des singes sagouins plutôt rares, des singes capucins à face blanche, des singes hurleurs et des millions de petits crabes colorés. Le sentier de 1,5km qui serpente autour de Punta Catedral possède des arbres majestueux & offre des vues spectaculaires sur le Pacifique.

  • Playa Manuel Antonio est surtout connue pour ses vues spectaculaires, mais si vous cherchez un coin plus tranquille loin de la foule, aventurez-vous un peu plus loin jusqu’à Playa Escondido.
  • Les plages de Manuel Antonio sont d'une beauté singulière avec de superbes couchers de soleil aux couleurs vives.Les plages de sable du parc côtier sont appréciées pour la détente, la natation, la plongée en apnée et les cours de surf.

La plage Manuel Antonio est un pittoresque croissant de sable blanc qui coupe en deux un feuillage vert foncé d'un côté et une crique privée et isolée de l'autre.

Meilleur moment pour visiter Manuel Antonio:

La saison sèche sévit entre décembre à avril. Cependant, gardez en tête qu’elle jouit d’un climat tropical et recevoir de la pluie à l’année.

Manuel Antonio est une combinaison magique de forêt tropicale, de plages et de récifs coralliens, ce qui en fait l'une des zones les plus riches en biodiversité au monde et l'une des plus visitées du Costa Rica. Que vous souhaitiez vous détendre sur des plages de sable blanc, de vous adonner à la plongée en apnée ou parcourir la jungle à la recherche d'animaux sauvages, Manuel Antonio saura plaire à tous les types de voyageurs.

Activités dans le Parc National Manuel Antonio :

  • Randonnées pédestres ;
  • Plongée sous-marine et en apnée;
  • Farniente sur la plage…

En dehors du parc, aux alentours :

  • Du surf;
  • Équitation;
  • Sorties pour observer les dauphins
  • Kayak de mer;
  • Canopée;
  • Parapente;
  • Golf…

CORCOVADO ET PÉNINSULE DE OSA

La péninsule de Osa, s’avançant dans l’océan Pacifique, est l'un des endroits les plus reculés du Costa Rica. Cet isolement lui confère le net avantage d’être beaucoup moins couru par les touristes et ainsi livre une expérience tout à fait unique et extraordinaire. Située à l’extrême sud-ouest et abritant la forêt tropicale primaire luxuriante du Parque Nacional Corcovado qui s'étend sur 41 788 ha et bordé du Golfo Dulce, riche d’une vie marine, la péninsule embrasse le littoral oriental qui jouit d'une riche biodiversité exceptionnelle.

National Geographic la surnomme « l'endroit le plus biologiquement intense sur Terre » et le Corcovado possède la plus grande variété d'espèces d'arbres de la planète avec une végétation de montagne, de nuages, de prairie, de marécage et de mangrove. C'est aussi l'endroit pour apercevoir des mammifères rares tels que les capucins à face blanche, les margays, les ocelots, les tapirs, les jaguars et les pumas. Les aras rouges, les pélicans et les pics ne sont que quelques-uns des oiseaux à apprécier et vous pouvez observer les baleines à bosse et les dauphins s'ébattre dans l'anse du golfe.

Meilleur moment pour visiter la péninsule d’Osa :

Les températures demeurent relativement autour de 290C tout au long de l’année et la saison sèche s’échelonne entre décembre et mai.

Activités :

  • Plongée en apnée ou sous-marine dans les récifs coralliens de la Reserva Biologica Isla del Cano& la Bahia Drake;
  • Des sorties guidées à chevalallant d’une heure à plusieurs jours pour des promenades dans la jungle ou sur la plage ;
  • Excursion dans la canopée ;
  • Vélo de montagne;
  • Parcourez les nombreux sentiers naturels à travers le Parque Nacional Corcovado ;
  • Kayak de mer pour explorer les mangroves;
  • Observation des dauphins et des baleines dans le Golfo Dulce ;
  • Balade sur 20 km de plage interrompue bordant l'ouest du parc national ;
  • Et évidemment de nombreux spot de surf...

 

Entre amateurs de sensations exceptionnelles qui rêvent de glisser le long d’une tyrolienne sur plus d’un kilomètre dans la canopée d’une forêt nuageuse, de descendre en rafting la rivière Pacuare, de randonner dans le Monteverde, il y a des activités adaptées pour tous les goûts et qui offrent des expériences originales aussi bien pour les familles, les aventuriers, les adeptes d’immersion locales que du luxe écologique!

  • Observation des tortues nicheuses,
  • Partir à la recherche du rare quetzal,
  • parcourir les forêts inondées et les canaux du parc national de Tortuguero,
  • profiter des eaux thermales du Rio Tabacon près du volcan Arenal
  • Détendez-vous loin de la foule sur les plages de sable volcanique & d’anses aux sable blanc immaculé de la côte nord du Pacifique.

Qu'est-ce qui vous anime ? Voyager en service privé, à votre rythme, dans votre propre style, avec la quiétude de savoir qu'une équipe de concierge vous est personnellement désignée dès que vous partez pour l'aéroport?

Je conçois avec vous votre voyage idéal en accordant une attention toute particulière à vos intérêts, vos goûts et votre budget. Tout est mis en œuvre pour vous faire vivre des expériences inoubliables que vous ne trouverez pas dans un forfait standard.