TOP plus belles îles & lieux secrets de CROATIE

Mali Losinj l'une des plus belles escapades du Kvarner
Mali Losinj l'une des plus belles escapades du Kvarner
Fin de journée à Rovinj, dans la région de l'Istrie
Fin de journée à Rovinj, dans la région de l'Istrie
Parc national des lacs de Plitvice
Parc national des lacs de Plitvice
Zadar orgue marine
Zadar, orgue marine
Dubrovnik
Dubrovnik

Avec presque 1200 îles et îlots (dont une soixantaine sont habitées), la Croatie est parfaite pour un voyage de voile et est connu pour certaines des plus belles plages d'Europe

Mais si la navigation n’est pas le moyen de transport pour lequel vous désirez opter et que vous préférez plutôt découvrir les îles en profondeur, avec leurs recoins qui en font leurs charmes singuliers, alors vous devrez opter pour un autotour et utiliser les traversiers. Ainsi dirigez-vous vers l'intérieur des terres pour trouver des chutes d'eau tumultueuses, des vignobles vallonnés et des forêts luxuriantes, sans oublier des villes chargées d'histoire.

Je vous mets en évidence quelques-uns des plus beaux recoins de Croatie - des rivages dorés secrets aux citadelles fortifiées. Commencez à planifier votre liste de souhaits croate dès maintenant !

RÉGION D’ISTRIE

L'Istrie est cette péninsule septentrionale (entre côtes et montagnes) qui jadis faisait partie de l'Italie, donc toute ressemblance n'est pas fortuite. Elle pend telle une grappe de raisin au sommet de l'Adriatique, en face de Venise.

Sur la côte est de la péninsule d’Istrie se trouve une longue étendue de galets, bordée de transats et qui surplombe le golfe de Kvarner en direction des îles de Rijeka et Krk et Cres - la plage de Mošcenicka Draga, Sipar, est endormie pendant la majeure partie de l'année. Ce n'est qu'en plein été qu'elle se remplit de visiteurs qui arrivent par bateaux depuis Opatija. La plage est adossée à une rangée de vieux cottages en pierre qui abritent des cafés saisonniers et des glaciers. Derrière Sipar s'élèvent les pentes boisées de pins de la montagne U?ka - un sentier vertigineux mène au village médiéval de Moš?enice.

  • Clin d’œil : pendant que vous êtes dans la région, assurez-vous de parcourir la promenade balnéaire de 8 km entre le village de Lovran et la ville de Volosko à Opatija.

ROVINJ

Cette jolie ville de la péninsule sur la côte istrienne n’est pas exactement un secret, mais elle en donne l’impression par rapport à certains des lieux de vacances les plus fréquentés de Croatie. Le port animé regorge de pêcheurs, de bateaux et de filets, ce qui ajoute à son image comme l'un des plus pittoresques de la côte. Arrêtez-vous pour prendre un verre sur l'une des terrasses extérieures. Regardez vers la vieille ville pour voir des cheminées médiévales, un enchevêtrement de ruelles étroites et la belle église baroque de Sainte-Euphémie au sommet de la colline avec son campanile qui fait 60m de hauteur - montez les marches en pente douce pour obtenir certaines des meilleures vues sur l'Adriatique. Les plus beaux endroits où séjourner sont souvent situés dans des bâtiments historiques, comme un ancien palais épiscopal du XVIIe siècle parsemé d'antiquités et doté d'un joli jardin.

Envie d’une baignade ? Rejoignez la plage familiale de Lone Bay située dans le parc forestier protégé du Cap d'Or, qui n’est qu’à 15 minutes à pied du centre-ville de Rovinj. Elle propose de nombreuses activités nautiques. Derrière vous, Mulini Beach est une crique de galets avec une terrasse en béton ciré, des chaises longues, des parasols et un bar servant des cocktails et des salades colorées. Ou marchez au sud de Mulini jusqu'à Zlatni Rt, une forêt luxuriante avec des pins, des cyprès, des cèdres et des criques de roches et de galets, pour une baignade plus isolée.

  • Clin d'oeil : rendez-vous au restaurant Toklarija à Sovinjsko Polje près de la ville de Buzet pour vous régaler de truffes.

Certes, Rovinj est un point culminant de la région, mais pour dénicher des villages perchés où le temps semble s’être arrêté, dirigez-vous à l’intérieur des terres. Mais avant de vous éloigner de Rovinj, essayez les vins de la Villa Dobravac, un domaine viticole familial situé à Rovinj.

Pour une escapade en dehors de la ville, réservez une chambre au charmant hôtel vignoble (Relais & Châteaux) de Meneghetti - une ferme avec des villas contemporaines et un sentier qui mène à travers les bois à une plage privée.

Au Roxanich récemment ouvert dans la ville de Motovun, c'est le pays de la truffe que les chiens détectent en reniflant la terre. Elles sont déterrées pour ensuite être râpées sur des pâtes, des steaks et pratiquement tout le reste.

Un arrêt s’impose à Momjan pour goûter les millésimes de Kozlovic, un vignoble moderne et élégant avec vue sur un château médiéval ; il y a une konoba (l’un des meilleurs choix pour manger de la cuisine croate typique) à proximité dont le propriétaire vous montrera des paniers remplis de chanterelles des bois cueillis du jour…

VELIKI BRIJUN

Elizabeth Taylor, Richard Burton et Sophia Loren, ainsi que des politiciens étrangers et des membres de la royauté, étaient les invités glamour divertis par le président yougoslave Tito sur les îles de Veliki Brijuni, sa retraite d'été privée bien-aimée de 1945 à 1980.

Veliki Brijun est la plus grande des quatorze îlots parfumés de pin, dans le parc national de Brijuni et son parc magnifiquement entretenu révèle des vestiges archéologiques romains. Il abrite également un certain nombre d'animaux exotiques tels que des éléphants, des lamas, des zèbres et des autruches (offerts à Tito par des dignitaires en visite d'Amérique du Sud, d'Afrique et d'Asie), ainsi que des cerfs et des paons. L’île est suffisamment petite pour être explorée à pied ou il y a des voiturettes de golf à louer, et un hôtel 3 étoiles propose un hébergement pour la nuit.

  • Clin d’œil: si vous êtes sur Veliki Brijun en juillet, assistez à un spectacle en plein air après la tombée de la nuit à Ulysses Theatre.

PULA, les ruines romaines les mieux préservées hors d'Italie

Pula est une petite ville, à moins de 20km de la pointe de la péninsule d'Istrie, surtout connue pour son port protégé et ses ruines romaines, sa production de vin mais aussi pour ses plages.

La région d’Istrie est célèbre pour ses muscats, merlots et cabernet sauvignons de première qualité. Si vous recherchez un goût authentique, optez pour un vin blanc fabriqué à partir de raisins indigènes de malvoisie. Plein, rond et harmonieux, il a des notes de fleurs d'acacia locales et se marie parfaitement avec les plats de fruits de mer locaux. Le rakija de fabrication local est un apéritif populaire à Pula.

Surnommée Seagull’s Rocks, la plage de Galebove Stijene (à 4km à l’ouest de Pula) est l’un des sites naturels de sauts de falaise les plus populaires du pays. Le rivage lui-même est caillouteux, mais les gens ont tendance à le visiter pour les sports nautiques et l'aventure ; les grottes sous-marines, ainsi que celles de surface, sont parfaites pour les plongeurs en apnée.

À l’extrémité sud de la péninsule d’Istrie, à 18km franc sud de Pula, se trouve Mala Kolombarica, une étendue spectaculaire de dalles de roche plates, avec des falaises pouvant atteindre jusqu'à 9 mètres de hauteur où les baigneurs téméraires se mettent au défi de sauter dans le grand bleu. Au-dessus des rochers, caché parmi les bambous et les feuilles de palmier, le très apprécié bar de la plage Safari sert des boissons fraîches et des collations de fruits de mer. Pour atteindre Mala Kolombarica, faites de la randonnée ou du vélo le long des sentiers balisés du parc naturel du cap Kamenjak sur la péninsule de Premantura, à 16 km au sud de la ville de Pula, avec son amphithéâtre de l'époque romaine.

  • Clin d’œil : Premantura est également un endroit idéal pour la planche à voile - essayez Windsurf Station sur la plage voisine de Skoljic.

LA RÉGION DE KVARNER

La baie de Kvarner recèle de plusieurs îles telles que Krk, Pag, Losinj et Rab. La station balnéaire d'Opatija, ville touristique particulièrement connue pour la douceur de son climat, avec sa promenade de front de mer qui fait pas moins de 10km, ses parcs et belles demeures mais aussi Rijeka, avec ses influences austro-hongroises et sa vie culturelle.

PARC NATIONAL DU NORD VELEBIT

Voici quelques-unes des régions sauvages les mieux préservées d'Europe du Sud-est. Le parc national s'étend au nord de la plus grande chaîne de montagnes de Croatie, le Velebit, qui est parallèle à la côte. C’est le début du sentier Premuzic, l’une des plus belles promenades du pays. Les forêts denses et les pâturages des hautes terres sont cachés derrière les pics gris déchiquetés de la montagne et les randonneurs peuvent même apercevoir des ours, des loups et des lynx. Il y a des vues spectaculaires sur la mer depuis les sommets d'Alan et de Zavizan, et le Jardin botanique alpin Velebit à proximité est un endroit idéal pour commencer un sentier de randonnée.

ÎLE DE KRK, Églises romanes, monastères fortifiés, vignobles luxuriants et jolis villages de pêcheurs

En raison de sa riche histoire, l'île est considérée comme un "berceau" de la culture croate : elle faisait partie de la République de Venise pendant une grande partie du Moyen Âge, et à un moment donné, les habitants parlaient cinq langues différentes sur les 156 km2 que fait l’île. La plus grande île de Croatie est reliée au continent par un pont impressionnant. Krk attire les visiteurs du nord de la Croatie et d'ailleurs avec ses superbes konobe (tavernes) servant des spécialités locales telles que les šurlice (pâtes faites à la main) et les crevettes du Kvarner - réservez une table à Bracera à Malinska ou Rivica à Njivice .

Des chemins de randonnée à pied ou à vélo qui suivent des sentiers d'ânes usés par le temps sur des terres agricoles fertiles et des pentes rocheuses stériles, s'arrêtant pour explorer les cavernes souterraines de la grotte de Biserujka, goûtez au vin blanc de Žlahtina dans le village de colline de Vrbnik.

La ville endormie de Baška se trouve dans une large baie abritée, sur la côte sud de l'île de Krk. Elle est construite autour de l'impressionnante plage de sable et de galets de Vela Plaža, longue de plusieurs kilomètres, donnant sur une mer turquoise, peu profonde et adossée à une promenade bordée de cafés, de restaurants et d'hôtels. La baignade organisée a commencé sur l'île en 1908 - aujourd'hui, cette plage est bordée de transats et de parasols et propose du jet ski, du parachute ascensionnel et de la plongée sous-marine. Cependant, il y a beaucoup de monde en haute saison.

Clin d’œil :

  • Appelez à Utla, un établissement familial, près de Malinska, pour déguster leurs huiles d'olive extra-vierges à base d'olives Plominka locales.
  • Pour quelque chose de plus calme, dirigez-vous vers le village de Stara Baška, où vous trouverez la plage de galets Oprna Bay - garez-vous et parcourez le dernier tronçon sur un sentier raide et étroit.
  • Le chemin glagolitique de Baška est un itinéraire de randonnée jalonné de 34 sculptures en pierre, célébrant l'écriture glagolitique (le plus ancien alphabet slave, datant du IXe siècle).   

ÎLE DE RAB, tel un vaisseau amiral

Baptisée Felix Arba, «Happy Rab», par les Romains, l’île la plus verte du golfe de Kvarner est un lieu de toute beauté. Vue de la mer, la ville de Rab a l'allure d'un grand galion médiéval construit en pierre pâle, avec des escaliers étroits et raides à la place du gréement et quatre élégants clochers pour mâts. Un dédale de manoirs aux toits de terre cuite et d'églises romanes, ses ruelles pavées sont éclairées par des bougies scintillantes à la tombée de la nuit. Et la côte nord de l'île, près de Lopar, est bordée de criques de sable, une rareté en Croatie.

  • Clin d’œil : assurez-vous d'essayer la torta Rapska, un gâteau aux amandes unique sur l'île et qui aurait été créé pour la première fois lorsque le pape Alexandre III a rendu visite à Rab en 1177.

ÎLE DE CRES

Lointaine et peu développée, l'île de Cres est surtout connue pour son élevage de moutons et de vautours fauves. Sur la côte ouest, la ville forteresse perchée à 380 mètres d’altitude de Lubenice est un pittoresque hameau qui regroupe des chaumières en pierre et des chapelles médiévales. Le panorama unique que nous offre cet endroit sur la mer et la crique Sveti-Ivan est à couper le souffle. De là, un sentier escarpé et sinueux mène à une baie isolée - c'est une promenade de 40 minutes. La récompense est une magnifique plage de galets blancs qui donne sur la scintillante mer Adriatique et la grotte bleue, dans laquelle vous pouvez nager, dans la baie de Žanje à proximité. Il n'y a pas de magasins pour s’approvisionner ici, alors apportez de l'eau et une serviette. Plutôt que de faire de la randonnée, vous pouvez également vous y rendre en bateau.

  • Clin d’œil : si vous décidez de vous y rendre en bateau privé, demandez à votre skipper de faire également des arrêts à Cres et au village de Valun, un pittoresque village côtier niché autour d’un petit port.

ÎLE DE LOSINJ

La ville principale de Lošinj, Mali Lošinj, se trouve au bout d'une longue baie étroite sur cette « île de vitalité » éponyme. Autrefois chantier naval très fréquenté rempli de navires marchands, ses amarres abritent désormais des yachts et des bateaux d'excursion surplombés par des villas du XIXe siècle avec de beaux jardins, dont certains sont désormais des hôtels de charme.

Portant à juste titre la dénomination de stations balnéaires climatiques (grâce à leur hiver doux et leurs étés modérés), l’île compte bon nombre d'établissements hôteliers dotés de spas et de centres de soins.

Les attractions naturelles de Lošinj comprennent le jardin aromatique planté de lavande, de sauge, de romarin et d'autres arbustes méditerranéens, et des excursions d'observation des dauphins organisées par l’ONG Blue World Institute de Veli Losinj, tandis que le musée Apoxyomenos expose un bronze grec antique d'un athlète, découverte à proximité sur le fond marin en 1996.

Partout sur l’île, les herbes y prospèrent - il en existe 1 200 variétés différentes - et le flot de lavande, de thym, de sauge et de romarin suivra les randonneurs sur les nombreux itinéraires de randonnée, avec 250 kilomètres de sentiers balisés, au détour desquels on découvre des criques de rêve.

L’île de Losinj est un véritable coin de paradis pour les romantiques, les aventuriers, ainsi que ceux qui aspirent à naviguer à travers l'histoire.

  • Clin d’œil : achetez des huiles essentielles, des savons naturels, des tisanes et des confitures maison au jardin aromatique de Lošinj.

ÎLE DE PAG

Pag avec ses collines nues d’un rose pâle, un paysage aussi silencieux et magique que n'importe quel désert, est unique parmi les îles dalmates aux pentes vertes. Elle a été dépouillée de ses forêts par la République vénitienne, pour fournir du bois à leurs galions. Aujourd'hui, battue par la rude bura (vent du nord-est), elle est reliée au continent par un pont routier.

Traversez le paysage lunaire rocheux pour voir des moutons brouter du romarin sauvage et déjeuner de Paški sir (fromage de brebis de Pag) et d'agneau rôti juteux. Pendant l'été, les fêtards bronzés assistent à des festivals de musique électronique sur la plage de Zr?e, et les vacanciers visitent la ville de Pag avec ses marais salants et ses dentellières.

  • Clin d’œil : réservez une visite de la laiterie avec dégustation de fromages à Gligora à Kolan, puis achetez des rondelles de fromage, directement à la boutique de la ferme.

RÉGION DE LA DALMATIE DU NORD

Cette section de la Dalmatie vous réserve de belles aventures en pleine nature, dont trois parcs nationaux (Paklenica, Kornati et Krka) et de belles découvertes côté culture avec les villes de Zadar et Sibenik qui recèlent de nombreux monuments historiques. De plus, elle est très convoitée par les vacanciers qui optent pour se déplacer en voilier - elle contient le plus grand nombre d'îles croates toutes petites, à l'exception de Pag.

PARC NATIONAL DES LACS DE PLITVICE

À deux heures de route de Zagreb, ce parc national - l’un des plus anciens du pays – est de loin l’image la plus populaire du pays. Le site du patrimoine mondial de l'UNESCO est composé de 16 lacs cristallins (véritablement de couleur turquoise en raison de dépôts de gypse, un minéral composé de sulfate mou) entourés d'une forêt d'un vert profond et de chutes d'eau spectaculaires. Les sentiers sont bien balisés, ce qui en fait une excellente destination de trekking. Cependant, il est interdit de se baigner dans les lacs.

Trouvez les meilleures vues aériennes sur les lacs depuis le belvédère de Veliki Slap. La Croatie compte huit sites de l’UNESCO, mais c’est l’un des seuls à ne pas être accessible par bateau. Ce détour à l'intérieur des terres s’inscrit bien dans un itinéraire entre Zagreb et Split ou à région de l’Istrie.

PARC NATIONAL DE KRKA

Situé le long de la rivière Krka, ce parc national est célèbre pour ses sept cascades. La plus longue est Skradinski buk, mais la plus large, et peut-être le plus spectaculaire, est Roski Slap, composé d'une série de branches et d'îlots qui se rencontrent pour devenir une cascade de 23 mètres de haut. À l'intérieur du parc, il y a aussi un monastère franciscain, situé sur la petite île de Visovac au milieu de la rivière, et plusieurs anciennes ruines sur un terrain plus élevé - beaucoup d'anciens moulins ont été transformés en mini-musées.

 ZADAR

Ancienne forteresse de la République vénitienne, Zadar est une ville de villégiature où l’on vit à un rythme plus lent que les centres plus fréquentés de Dubrovnik et de Split. La ville fortifiée est connue pour les ruines de sa vieille ville où les portes vénitiennes et les bâtiments à l'italienne côtoient l'art religieux datant du 8e siècle. Mais de nos jours, il y a aussi de l’art moderne.

Sa promenade qui serpente le long de la mer est particulièrement romantique lors d’une promenade au coucher du soleil.

Tout au bout de celle-ci se trouve l'orgue marin (qui est en fait un orgue hydraulique géant caché dans des marches au bord de l’eau) joué par les vagues poussant l'air dans ses tuyaux. Et à côté, l'installation ‘’le Salut au soleil’’ qui ajoute un spectacle de lumière psychédélique ondulant alimenté par la lumière du soleil. Ces deux lieux ont été conçus par l’architecte Nikola Basic.

  • Clin d’œil: La région regorge de jolies plages.
  • Si vous ne voulez pas quitter la ville, rejoignez la plage de galets de Kolovare, mais elle peut devenir vite surpeuplée en haute saison…
  • Située un peu plus au nord que la précédente, la plage de Borik se compose d’un mélange de sable et de galets et est aménagée de bars, restaurants, une aire de jeux et des toboggans pour les enfants.
  • Un peu plus éloignée de la ville, la plage de Podbrig est moins touristique et encore assez sauvage. Creusée sous la roche, elle offre un superbe paysage et une eau d’une pureté incroyable. Pour vous y rendre, le mieux est de louer un vélo. 

DUGI OTOK

Dominé par tout le monde, des Romains jusqu’aux touristes, Dugi Otok a de l'espace et du silence à revendre ; deux produits précieux en plein été. Son nom signifie « longue île » en croate, et bien qu’elle mesure 45 km de long, elle n’est que de 4 km à son point le plus large. Les hameaux perchés comme Dragove scintillent dans la brume de chaleur comme des aquarelles, tandis que les villages de pêcheurs tels que Sali et Božava sont blanchis par un soleil paresseux. Il y a des panoramas au bord des falaises d’une Adriatique vierge dans le sud du parc naturel de Telaš?ica et un paradis de galets blancs sur la belle plage de Saharun avec ses eaux chaudes et peu profondes à une heure de traversée. Elle est réputée pour sa mer de pureté cristalline et son sable blanc et sa pinède de 800 m apporte une ombre rafraîchissante.

  • Clin d’œil : possible de visiter en excursion d'une journée au départ de Zadar.

ÎLES KORNATI , les plus sauvages du pays

Classées au Patrimoine mondial de l’UNESCO (aucun résident permanent sur l'archipel), les îles Kornati se composent de 150 îles dont 89 sont protégées en tant que parc national et l’archipel s’étend sur 300 km2 aux abords de Sibenik et de Zadar. C’est un paradis d’eaux cristallines, de criques abritées, de falaises escarpées et de formations rocheuses étonnantes.

 En raison du terrain karstique calcaire, ces îles sont couvertes de failles et de grottes, et la rareté de l'eau douce signifie qu'il reste peu d'arbres. Les Kornati sont mieux explorés en bateau lors d'une navigation dans ce labyrinthe d’îles et d’îlots (possibilité d’y faire du kayak) : au menu des activités, on retrouve la baignade, la plongée en apnée et sous-marine.

Incomparable à tout autre moyen de transport en Dalmatie, la voile est un incontournable pour explorer les eaux cristallines du parc national de Kornati. Jetez l'ancre dans une baie abritée et adonnez-vous au vélo, à la randonnée pour découvrir des lieux magnifiques avant de faire une pause déjeuner au bord de l'eau.

  • Clin d’œil : à Kornat, le pêcheur Darko Šimat dirige Konoba Darko Strižnja, servant des fruits de mer fraîchement pêchés - sur demande, vous pouvez le rejoindre pour une sortie de pêche tôt le matin.

Îlot Obonjan

Îlot idyllique entièrement dédié au glamping, Obonjan est desservi par une navette privée depuis Šibenik. Il a ouvert ses portes en 2016 et peut accueillir jusqu'à 700  clients dans ses lodges forestiers en bois et ses tentes en toile sous les pins imposants. Il y a une plage avec des chaises longues, des parasols en paille, de la musique DJ, des kayaks de mer et des planches à pagaie; un spa proposant des soins holistiques; cours de yoga et de méditation; une piscine extérieure; un amphithéâtre en pierre pour les concerts; et plusieurs options de restauration, y compris la pizza et la nourriture de rue sri-lankaise. Il est populaire auprès des hipsters et le concept est génial, mais les références écologiques d'Obonjan pourraient être améliorées - après tout, qui a besoin de la climatisation lorsque vous campez?

Conseil d'initié: pendant votre séjour à Šibenik, assurez-vous d'explorer la vieille ville, avec sa cathédrale classée au patrimoine mondial de l'UNESCO et ses nombreuses forteresses robustes à flanc de colline.

Île Krapanj

Avec seulement 36 hectares de superficie, elle est l'une des plus petites îles habitées de la mer Adriatique - et aucune voiture n'est autorisée. Plus célèbre pour ses spužvari, ou plongeurs d'éponges, l'île attire également les visiteurs pour sa plongée sous-marine, sa plongée libre et sa pêche sous-marine.

ÎLE DE ŠIPAN DANS L’ARCHIPEL DES ÉLAPHITES

Combinez culture urbaine et évasion insulaire (comme l'ont fait les nobles locaux au XVIIe siècle, lorsqu'ils y ont construit des villas d'été), en visitant Šipan (436 habitants), l'un des îlots Elafiti, relié au port de Gruž de Dubrovnik par traversier et catamaran. Les deux principales communautés de Šipan, Su?ura? (sur la côte est) et Šipanska Luka (à l'ouest), ont toutes deux des cottages et des villas délabrées en calcaire bordant des baies abritées remplies de bateaux de pêche et de yachts. Ils sont reliés par une piste accidentée de 5 km - louez un vélo et traversez-là à vélo, en passant devant des oliveraies et des vergers d'orangers, de citron, de figue et de caroube.

  • Clin d’œil: mangez à l’informel Konoba Kod Marka à Šipanska Luka - il n'y a pas de menu, mais les plats du jour peuvent inclure des beignets de poulpe, du bar frais et un gâteau au chocolat fait maison.

RÉGION DE LA DALMATIE CENTRALE

En Dalmatie centrale, vous aurez de quoi pour plaire à tous et chacun: Split avec son palais Dioclésien; Trogir la médiévale; l'île de Hvar que l'on surnomme la Saint-Tropez croate; les îles de Brac et de Vis ainsi que la Riviera de Makarska et ses nombreux villages touristiques.

ÎLE DE BRAC, Zlatni Rat

Cette pointe en épingle, souvent appelée la Corne d'Or en raison de sa couleur et de sa forme frappantes vue du ciel, est située sur l'île de Brac. La pointe de cette plage de petits galets (détenant le symbole de Pavillon Bleu) change constamment de forme à cause du vent, des vagues et des courants marins - et elle s'allonge chaque année. À l'heure actuelle, elle s'étend à deux kilomètres du centre de Bol, le village le plus proche.

Faites une randonnée jusqu’au plus haut sommet de l’île Vidova Gora pour avoir une vue sur toutes les îles croates, qui domine la plage, puis rafraîchissez-vous sur la plage de Zlatni Rat.

L'île fait appel aux aventuriers avec ses excellentes installations de sports nautiques (la première destination de planche à voile du pays) et ses sentiers pédestres et cyclables bien balisés. Faites une randonnée jusqu’au plus haut sommet de l’île - Vidova Gora (780 m) – pour avoir une vue panoramique sur les îles croates, qui domine la plage, puis redescendez vous rafraîchir sur la plage de Zlatni Rat.

L'intérieur vallonné de Bra? soutient l'élevage de moutons - dînez d’un agneau rôti à la broche, dans le charmant Kaštil Gospodnetic à Dol - tandis que les carrières de l'île ont généré une population de sculpteurs qualifiés. Vous pouvez visiter l'école de maçonnerie de pierre à Pušišca pour voir certaines de leurs réalisations.

  • Clin d’œil : essayez la planche à pagaie avec Aldura à Sutivan sur la côte nord de Brac.

Si vous recherchez une petite plage magnifique et plus calme que celles de Bol, optez pour celle de Murvica (à près de 5km de Zlatni Rat). Composée de gravier fin sous les pieds et de gros rochers de chaque côté, elle offre une vue sur l'île de Hvar au loin et les vignobles en arrière-plan. Aucun aménagement sur cette plage, c’est ce qui fait son attrait. Une courte randonnée vous conduit à la mystérieuse grotte du dragon, un monastère sculpté dans la roche avec des personnages de la mythologie païenne et du christianisme - parmi lesquels le dragon qui a donné son nom à la grotte.

  • Clin d’œil : à quelques pas de la colline depuis le sable, vous trouverez une taverne servant des plats locaux.

ÎLE DE HVAR, la plus populaire pour sa vie nocturne et ses plaisanciers

Autrefois une base commerciale importante dans l’Adriatique, et sa plaine de Stari Grad qui est un paysage agricole créé au IVe siècle par des colons grecs, est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Destination insulaire la plus branchée de Croatie que l’on surnomme la Saint-Tropez croate, la ville de Hvar s'étend autour d'un port abrité rempli de yachts, une vaste place pavée avec une cathédrale baroque en son centre. Vadrouillez le long de la promenade du front de mer bordée de palmiers jusqu'au château perché, puis promenez-vous dans les ruelles pavées regorgeant de restaurants chics rustiques de fruits de mer (pensez au homard, au champagne et à la glace à la lavande), de bars à cocktails et de boutiques proposant des bijoux faits à la main et des maillots de bain de créateurs.

Au-delà du port, l'intérieur rural est une brume de champs de lavande et de vignobles – rendez-vous au Wine & Tomic à Jelsa pour déguster des vins fabriqués à partir des cépages locaux Bogdanuša, Pošip et Plavac Mali.

  • Clin d’oeil: pour une cuisine maison authentique, visitez Konoba Lambik à Milna avec des tables sur une terrasse en pierre dans une oliveraie.

En quête d’une plage de galets calme avec seulement quelques petits bars et restaurants ? Celle de Pokrivenik pourrait bien vous convenir. Elle est dotée d’un petit quai sur le côté pour les arrivées de bateaux. Les grimpeurs sont attirés par les collines escarpées juste derrière et une petite grotte secrète dans l'une des criques à proximité de Pokrivenik est souvent explorée par les plongeurs pour les éponges de mer aux couleurs arc-en-ciel.

  • Clin d’œil : il y a une autre grotte à proximité, à 20 mètres au-dessus du niveau de la mer, appelée Badanj, où des restes de la période néolithique ont été trouvés.

Sveti Klement

Au sud-ouest de la ville de Hvar (desservie par un bateau-taxi), l'archipel de Pakleni est un éparpillement d'îlots recouverts de pinèdes et de criques abritées, où les plaisanciers jettent l'ancre pour nager et faire la sieste. Le plus grand, Sveti Klement, est une véritable évasion de retour à la nature, avec des sentiers accidentés menant à travers une végétation méditerranéenne luxuriante vers des plages de galets isolées, dont plusieurs sont négligées par les restaurants et cafés saisonniers au bord de l'eau. Le meilleur de tous est Palmižana, un jardin botanique envahi de pins, de palmiers, de mimosa, de lys et d'herbes parfumées, ainsi qu'une douzaine de villas et de bungalows originaux - la propriétaire, Dagmar, est une collectionneuse d'art contemporain, et ses peintures ornent leurs murs aux couleurs vives.

  • Clin d’œil : il y a un petit magasin général dans la marina de voile ACI sur Sveti Klement, où vous pouvez acheter des produits de base tels que de l'eau en bouteille, du pain, du café et du lait.

ÎLE DE VIS

S'élevant de la scintillante Adriatique, l'île la plus éloignée de Croatie est principalement visitée par les plaisanciers qui amarrent dans la ville de Vis pour se régaler de poisson frais à la Villa Kaliopa ou à Pojoda , ou s’aventurent dans les terres jusqu’à Roki's pour se délecter de poulpe cuit lentement sous un peka (un pot à couvercle bombé en métal, enterré sous des braises incandescentes).

Les Grecs de l'Antiquité se sont installés à Vis au 4e siècle av. J.-C., attirés par les champs fertiles et les baies abritées, et sous la domination yougoslave c'était une base navale militaire, fermée aux étrangers. L’isolement relatif a tenu à l’écart le mercantilisme, de sorte que la richesse des produits locaux servis dans les nombreux petits restaurants familiaux de l’île est principalement biologique.

  • Clin d'oeil: pour les randonnées guidées, contactez Alternatura spécialiste des sports d'aventure basé à Vis.

RÉGION DE LA DALMATIE DU SUD

L'incontournable Dubrovnik que l'on surnomme ''la Perle de l'Adriatique'' avec son centre historique et ses ruelles; l'île de Mljet avec son fabuleux parc national; Korcula la petite médiévale; puis l'arrière pays avec la péninsule de Peljesac & la muraille de Ston.

ÎLE DE KORCULA, riche d’histoire et de tradition

L’île présente un mélange de bois enchevêtrés, de côtes sinueuses, de petits villages de pêcheurs, de vignobles et d'oliviers. Sa plus grande ville, l'éponyme Korcula, est connue sous le nom de "Little Dubrovnik" pour ses murs médiévaux fortifiés et ses rues étroites. La ville, assise sur une minuscule péninsule médiévale, révèle des escaliers en pierre, de nobles palais et une cathédrale gothique-Renaissance - vue de la mer, elle n'a guère changé depuis son citoyen le plus célèbre, Marco Polo (qui serait né ici ), entreprit ses voyages en Orient.

Au crépuscule, assistez à un spectacle de danse de l'épée moreška, puis dirigez-vous vers les collines recouvertes de pinèdes, de vignobles et d'oliviers, à Konoba Maha ou Konoba Mate, deux restaurants d'agrotourisme rustiques servant des spécialités insulaires à base de produits maison.

Korcula est célèbre pour son vin blanc et pour gour goûter au blanc local Pošip, visitez l'accueillant domaine familial Toreta Winery https://toreta-winery.business.site/  à Smokvica.

  • Clin d’oeil: explorez l'archipel de Kor?ula en kayak de mer avec Kor?urla Outdoor

ÎLE DE MLJET , la plus verte du pays

Homère a fait l'éloge de cette île baignée par ses rivages sablonneux et abrités de pins d'Alep et de chênes verts dans son Odyssée, et le Fonds mondial pour la nature l'a nommée parmi les derniers paradis de la Méditerranée. Le tiers nord de Mljet englobe le parc national de Mljet, où deux lacs d'eau salée turquoise interconnectés se trouvent au milieu d'une forêt dense.

Pomena, l'entrée du parc, est à seulement 80 minutes de Dubrovnik en catamaran. Grimpez à Montokuc pour admirer la vue des pins aromatiques en cascade jusqu'à l'Adriatique bleu argenté, ou louez un vélo et pédalez autour de Veliko Jezero (grand lac) - au milieu se dresse un petit îlot, coiffé d'un monastère bénédictin du 12e siècle, que vous pouvez visiter en bateau.

  • Clin d’œil : la boutique Stara Skula Gallery de Mljet accueille des expositions de peinture et des ateliers d'artisanat.

PELJESAC est la seconde plus grande péninsule de Croatie. Longue de 70km, elle borde le continent et se trouve entre Korcula (qu’on peut relier en traversier) et Dubrovnik. En fait, c’est la baie de Mali Ston qui sépare la péninsule du continent par un isthme occupé par le village de Ston. Avec son relief karstique typique qui culmine à 961 m, elle est très découpée, boisée et sa côte regorge de plages, de rochers, de baies et de fjords.

Envie de vous dégourdir les jambes? Découvrez le monastère franciscain de Notre-Dame des Anges et grimpez juste ce qu’il faut pour vous offrir une vue à couper le souffle sur Korcula, Lastovo et Mljet. Les locaux disent qu’il s’agit de la plus belle vue de toute la Méditerranée.

Faites une balade tout au fond du canal de Ston, là où se trouvent les grands saliniers naturels dans lesquels est récolté et produit le sel marin depuis des siècles.

Et profitez de faire une pause déjeuner pour vous régaler d’huîtres fraîches et autres spécialités culinaires locales : coquillages aphrodisiaques, gâteaux de macaronis « makaruli », biscuits frits « hrostule », amandes sucrées « broštulani mindeli ».

  • Clin d’œil : il faut goûter les vins locaux. Le Postup (vin rouge des versants Sud de Peljesac), le Dingac (meilleur vin rouge croate et premier vin à avoir été protégé au niveau international)

VIEILLE VILLE DE DUBROVNIK, sur les traces de Game of Thrones

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979 pour ses joyaux architecturaux impressionnants et très nombreux, on ne peut pas passer à côté des fortifications de cette citadelle baroque aux tons terre cuite en font l'une des villes les plus marquantes d'Europe. À travers ses ruelles sinueuses, plusieurs édifices d’époques différentes valent le détour : le palais du Recteur qui est d’influence gothique, le palais Sponza inspiré de la Renaissance, la cathédrale du XIIe s, l’église Saint-Blaise, le monastère des Dominicains…la plus ancienne pharmacie d’Europe qui se trouve au bout de la Stradum.

Le vieux port est gardé par le Fort de Saint-Jean - sa première tour a été érigée au 14e siècle - qui défendait la ville des conditions de mer défavorables et de la menace éternelle d'attaque. À l'intérieur du fort ces jours-ci, découvrez le musée maritime et l'aquarium de Dubrovnik.

  • Clin d’œil : Pour se rafraîchir de toutes ces visites, rien de mieux qu’une petite trempette dans la mer. La baie de Lapad est la plus près de Dubrovnik, mais elle peut être fort achalandée. Si vous recherchez un peu plus de tranquillité, prenez un bateau et rejoignez en 15 minutes l’île de Lokrum où vous trouverez de belles étendues de sable à l’ombre dont certaines dédiées aux nudistes !

Si on pousse un peu plus loin, on peut rejoindre l’île de Lopud, là où l'aristocratie de Dubrovnik y a construit des villas de week-end au 17e siècle. De nos jours, les visiteurs l'utilisent comme base alternative - parfaite pour échapper à la foule estivale, mais suffisamment proche de la ville pour des excursions d'une journée. L'île piétonne de seulement 220 résidents à temps plein a un petit port, des maisons en pierre fanées entourées de cyprès et de palmiers, et une superbe plage de sable - une chose rare en Croatie. Traversez l'île en suivant un chemin à travers une végétation méditerranéenne parfumée pour arriver sur Šunj, une crique en forme de fer à cheval avec des bars de plage, des eaux peu profondes et un fond marin doux, ce qui la rend idéale pour les enfants.

  • Clin d’œil : Lopud se rejoint par traversier depuis le port de Gruž de Dubrovnik qui fait également escale sur les îles voisines de Sipan et Kolocep.