PENSEZ À INTÉGRER LES PRIMATES DANS VOTRE PROCHAIN SAFARI

Trekking gorilles Rwanda
Trekking gorilles Rwanda
Greystoke Mahale trek aux chimpanzés
Greystoke Mahale trek aux chimpanzés
Greystoke Mahale chimpanzé
Greystoke Mahale chimpanzé

Les primates sont représentés par pas moins de 100 espèces,

allant des gorilles de montagnes qui traversent les forêts tropicales du massif des Virunga et de Bwindi (qui s’étendent en République démocratique du Congo, au Rwanda et en Ouganda) aux agiles galagos (bushbabies) qui sont de la taille d'un écureuil dont les gémissements spectraux hantent la brousse la nuit.

Les primates sont des créatures fascinantes à observer, vivant généralement dans des communautés sociales bien organisées et aux comportements complexes ; ils aiment jouer et se quereller, se toiletter et intimider, s'accoupler et chercher de la nourriture .

GORILLES DE MONTAGNES

La population mondiale des gorilles de montagne est actuellement estimée à 1000 individus (en 2018). Et le Parc National des Virunga (inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO) abrite plus d’un tiers de ces primates, qui résident dans les forêts tropicales denses sur les pentes des volcans des Virunga.

La rencontre avec les gorilles des montagnes au Rwanda et en Ouganda s’avère une expédition fort coûteuse. Cela peut être physiquement exigeant, mais suivre une famille de gorilles à travers une forêt dense et brumeuse est une expérience vibrante, unique et exceptionnelle. À chaque pas, chaque tournant que l’on fait à travers une forêt dense, on se porte à croire qu’on vient d’apercevoir une parcelle d’un dos argenté. Mais ce n’est que mirage ! Les guides qui nous devancent, machette à la main pour frayer notre chemin à travers cet enchevêtrement de bambous (dont les gorilles raffolent les pousses), savent trop bien comment les pister et que le trekking peut s’avérer encore long avant que la récompense tant attendue se présente devant nous.

La légendaire Dian Fossey a écrit à propos d'une de ses premières rencontres avec ces primates: « En percevant la douceur, la tranquillité et la confiance véhiculées par ses yeux, j'ai été submergé par l'extraordinaire profondeur de nos relations. »

CHIMPANZÉS

Le suivi des chimpanzés est une activité plus délicate, car ils vont beaucoup plus loin que les gorilles, donc un mauvais jour, l'expérience revient, selon les mots d'un collègue, à «chasser quelques faisceaux de fourrure noire à travers la forêt». Pourtant, si vous attrapez les chimpanzés pendant qu’ils se nourrissent d'un arbre fruitier, se toilettent ou chassent des singes arboricoles, il peut être passionnant de regarder ces grands singes vaquer à leurs occupations quotidiennes. Et même lorsque vous ne vous approchez pas, l'appel extraordinaire du chimpanzé «pant-hoot» - un rituel hystérique explosif de liaison de groupe - est tout simplement l'un des sons les plus effrayants d'Afrique.

Créatures sociables, les chimpanzés vivent dans des communautés étendues et se déplacent tous les jours, à la recherche de nourriture ou parfois à la chasse de petits mammifères. Ils construisent chaque nuit de nouveaux nids dans les arbres.

Curieusement, les opérateurs de safari ont tendance à prêter peu d'attention aux autres opportunités d'observation des primates qui offrent une grande valeur aux visiteurs. Cela est dû en partie au fait que la diversité des primates est la plus faible dans les habitats où se déroulent la plupart des safaris. Mais même dans les parcs tels que le Serengeti ou le Kruger, on peut être sûr de rencontrer des troupes de babouins à face de chien et des singes vervet - deux créatures ultra-sociables qui affichent un large éventail de comportements captivants se rapprochant du genre humain.


Parc National des Volcans, Rwanda 

Probablement la destination d'observation des primates la plus célèbre d'Afrique, le parc national des volcans protège la partie rwandaise des montagnes des Virunga, une chaîne de volcans qui longe les frontières avec la République démocratique du Congo et l'Ouganda. Le bastion le plus important pour le gorille de montagne en danger critique d'extinction, c'est là que la primatologue Dian Fossey a entrepris le programme d'habituation et de recherche des gorilles documenté dans ‘Gorillas in the Mist’, et c'est aussi là que le film a été tourné. Le suivi des gorilles ici est absolument superbe, et le parc est également remarquable pour l'occasion de suivre le singe doré presque endémique, et pour la silhouette spectaculaire qu'il offre de ces cônes volcaniques parfaits projetés contre le ciel africain.

Trekking aux gorilles : Coût du permit qui vous alloue 1 heure en leur compagnie dans un groupe de 8 personnes maximum : US$1500 (2020).


Parc National de la Forêt de Nyungwe, Rwanda

Ce parc rwandais, qui abrite la plus grande étendue de forêt pluviale d’Afrique de l’Est, est riche en biodiversité et pourvu d’une beauté spectaculaire. Elle abrite le quart des espèces de primates d’Afrique, soit une petite population de chimpanzés ainsi que douze autres espèces de primates, dont le très photogénique cercopithèque de l’Hoest qui est endémique au rift Albertin (qui est la branche occidentale de la vallée du Grand Rift) et d’autres notamment le singe argenté, le singe à tête de hibou et le mangabey à joues grises.

Le parc est réputé pour ses grands groupes de Colobes Angolais pouvant atteindre jusqu’à 400 individus, qui sont facilement visibles sur les sentiers autour du quartier général du parc. Des treks aux chimpanzés sont offerts dans Nyungwe mais ils ne sont pas à la hauteur des emplacements voués à cette activité en Ouganda et en Tanzanie.

Les moments incontournables dans ce parc incluent le pistage des chimpanzés, l’observation des singes colobes et le sentier de passerelles suspendues (3 sections) long de 160 mètres & 70 mètres au-dessus de la canopée. Un autre sentier mène à la cascade qui se jette d’une quinzaine de mètres dans la rivière Isumo. Ou bien donc emprunter les sentiers qui longent un patchwork de plantations de thé bordant les bords du parc.


Parc national de la forêt de Kibale, Ouganda

Les chimpanzés habitués sont la principale attraction de ce parc luxuriant et boisé et la qualité des treks aux chimpanzés est probablement la meilleure qui soit, à l’exception de la Tanzanie. Dix espèces de singes sont également présentes, avec le colobe rouge, le colobe noir et blanc, le mangabey à joues grises, le singe à queue rouge, le singe bleu et le cercopithèque de l’Hoest régulièrement rencontrés lors de promenades à travers la forêt et la zone humide Bigodi. Ce dernier est le site d'un superbe sentier guidé géré par la communauté qui offre également une excellente observation des oiseaux. Les innombrables lacs de cratère à proximité du parc méritent également d'être explorés.


Parc national de la forêt impénétrable de Bwindi, Ouganda

Le premier site ougandais de trek aux gorilles de montagne est également l'une des forêts les plus riches en biodiversité d'Afrique de l'Est, abritant une population de chimpanzés (non habitués) et un nombre abondant de colobes d’Angola et de singes bleus ainsi que de nombreuses espèces menacées. Au total, il y a 120 espèces de mammifères et pas moins de 340 espèces d'oiseaux.

Des deux groupes de gorilles de montagnes habitués à la présence de l’homme, les Mubare sont les plus sociables. Ils se tiennent habituellement sur les hauteurs qui ne sont pas faciles d’accès. Une bonne forme physique est requise.

Trekking aux gorilles : Coût du permit qui vous alloue 1 heure en leur compagnie dans un groupe de 8 personnes : US$700 à compter de juillet 2020.


Parc national des monts Mahale, Tanzanie

Également située sur la rive orientale du lac Tanganyika en Tanzanie, mais 30 fois plus grand que Gombe et abritant environ 1000 chimpanzés, Mahale a également un cadre magnifique sous des pics boisés escarpés qui s'élèvent à près de 2000 m au-dessus de l'eau transparente du lac. Bien que difficilement accessible, c'est probablement le meilleur endroit pour suivre les chimpanzés n'importe où en Afrique, avec la communauté habituée de Mimikere comprenant environ 80 individus.

Le babouin jaune, le singe à queue rouge, le singe bleu et le colobe rouge sont également susceptibles d'être vus. Une race endémique du colobe angélique fringant habite les forêts d'altitude.


Réserve forestière de Jozani, Zanzibar - Tanzanie
Bien que Zanzibar soit surtout connue pour ses plages, sa vie marine et sa vieille ville de pierre Stonetown, elle abrite également l'un des singes les plus menacés d'Afrique, le colobe roux de Zanzibar à la tête hérissée de poils blancs, au dos roux et la face et les pattes sont noires. Ces singes arboricoles sont sociables et se sont habitués exceptionnellement dans la petite réserve forestière de Jozani.